Adapter à l'âge

La règle des 3 - 6 - 9 - 12

Serge Tisseron*, psychiatre et spécialiste reconnu de la question des images et des usages du numérique depuis de nombreuses années, présente la règle des 3 - 6 - 9 - 12. De manière très succincte, voici les repères qu'il propose :

  • l'écran à partir de 3 ans,
  • le jeu, la console à partir de 6 ans,
  • internet accompagné à partir de 9 ans,
  • à 12 ans l'enfant devient autonome face au numérique, il devrait avoir acquis les repères pour un usage "responsable".

Cela ne signifie pas qu'un enfant ne puisse avoir accès avant l'âge préconisé. Cela indique l'age avant lequel l'objet n'est pas à la disposition permanente de l'enfant.

Bien sûr, il existe pour de très jeunes enfants d'excellentes vidéos et des jouets numériques très bien adaptés, voire utiles pour certaines fonctions intellectuelles. Mais c'est aux parents de décider du début et de la fin de leur utilisation et après 12 ans, l'autonomie de l'enfant ne dispense pas les parents d'un accompagnement éducatif.

* voir rubrique "personnes ressources"

Les codes

Pour la télévision, il existe des repères d'âge : -10, -12, -16, -18...
Cela donne des indications essentiellement en rapport à la violence et aux images à connotations sexuelles... Mais il faut bien avouer que c'est bien imprécis en dessous de 10 ans.

Sur chaque jeu vidéo, se trouve le code européen PEGI (3 - 7 - 12 - 16 - 18) qui préconise l'âge à partir duquel un enfant peut l'utiliser. Des icônes donnent également des informations sur la nature des contenus : violence, vulgarité, horreur, sexe, drogue, discrimination...

Serge Tisseron* préconise de ne pas exposer trop tôt les enfants aux images pour favoriser d'autres types d'apprentissages, et d'être particulièrment vigilants aux images potentiellement traumatisantes. En effet, par certains processus d'identification, celles-ci peuvent accroître un risque de passage à l'acte violent chez certains enfants et de soumission chez d'autres.

*voir rubrique "personnes ressources"

Le cadre grandit avec l'enfant

Et oui, les enfants grandissent…et avec l’âge les capacités de l’enfant se développent, suivant le rythme de chacun et selon le milieu dans lequel il grandit.

​La difficulté réside dans le décalage pouvant exister entre le développement de ses capacités techniques (« je sais très bien faire ») et sa capacité à mesurer et à assumer les conséquences de ces actes (« je réfléchis à la portée ce que je fais »). 

Le cadre et les limites posées pour l’usage du numérique peuvent donc être renégociés régulièrement avec l’enfant, au regard de son évolution.

Pour cela un dialogue entretenu avec l’enfant donnera des indications sur ses capacités et par conséquent sur la relation de confiance que l’on peut instaurer avec son enfant