Idées concrètes pour passer à l'action

Il ne s’agit pas ici de présenter une liste exhaustive de tout ce qui pourrait être envisagé en matière d’actions éducatives. Nous ne proposons pas de programme pré-établi ni de fiches actions « clé en main ».

Depuis quelques années en effet, de nombreux professionnels ont développé des projets éducatifs sur le sujet des usages numériques et le mettent en partage sur Internet. En quelques clics, chacun peut ainsi trouver parmi tous les sites qui traitent de la question, des éléments concrets pour alimenter sa réflexion et construire ses actions.

En revanche, à partir des expériences que nous avons pu conduire, il nous a semblé pertinent de retenir quelques idées qui nous semblent en cohérence avec la démarche globale et positive que nous préconisons. Vous pouvez d’ailleurs enrichir cette rubrique en allant sur l’onglet « Dites-nous - Partager vos expériences »

La maîtrise de sa e-réputation

Dans la vie "matérialisée", nous sommes attentifs à laisser en souvenir aux personnes que nous rencontrons, des impressions positives et qui ne nous portent pas préjudices.

Sur la toile, les traces que nous laissons sont accessibles à tout le monde et à tous moments. D'où l'importance de la question de l'e-réputation.

Celle-ci peut être réfléchie et débattue lors des séances éducatives. Cela peut commencer par une recherche, à travers les moteurs de recherche usuels, de ce que nous pouvons trouver sur le net nous concernant. Chacun ensuite peut apprécier si sa e-réputation lui convient, s'il n'y a pas des éléments personnels qui n'auraient pas leur place sur cette "agora" numérique et ainsi réléchir à ses futures publications.

L'utilisation des pseudos

Les avatars, les pseudos ne sont pas anodins.

A l'image des surnoms réservés à la famille ou aux amis, ils disent bien "quelque chose" de la personnalité (au moins d'une facette) de celui qui a choisi de se présenter sous cette apparence ou sous ce nom.

Alors imaginons des jeux autour du choix de pseudos, de la construction des avatars. Ils permettront d'apprendre à s'exposer à bon escient, à être vigilant face aux personnages rencontrés, mais également à tester les images de soi que l'on renvoie aux autres.

Bref, cela invite à réfléchir sur la construction de ses identités et sur les moyens de se protéger.

Les réactions face aux agressions numériques

La malveillance en général et plus particulièrement le harcèlement trouvent dans le numérique une extraordinaire caisse de résonnance et d'amplification du phénomène, avec les conséquences que l'on peut imaginer.

Le plus souvent nos actions sur ce sujet ont pour objet de faire prendre conscience, aux auteurs éventuels de ces malveillances, des conséquences de leurs actes.

Mais nous pouvons également apprendre à réagir face à ces agressions, que nous soyons directement victimes ou simples témoins.

Cela est également vrai pour ce qui concerne les images choquantes auxquelles les plus jeunes surtout, mais pas uniquement, peuvent être malencontreusement exposés.

La création artistique numérique

L'implication des personnes est un des paramètres importants mis en oeuvre dans les actions éducatives.

Pour cela, la mise en action, l'expérimentation, la fabrication sont souvent des ressorts pédagogiques efficaces.

On peut aller plus loin encore dans l'implication en proposant des actions dans lesquelles la création prend une part importante.

Et dans ce domaine, le numérique offre des possibilités extraordinaires : graphisme, musique, animation.

Si la création prend une dimension artistique, la valorisation qui en est faite est d'autant plus importante.

Quand c'est bien, c'est bien. Quand en plus c'est beau, alors c'est encore mieux.

L'usage éducatif des outils numériques

Les outils numériques arrivent massivement à l'école : ordinateurs connectés, tableaux numériques, espaces numériques de travail mettant en lien école, élèves et familles.

A travers ces utilisations, on imagine toutes les situations propices pour aborder des repères éducatifs. Les smartphones et les tablettes numériques utilisés pendant certains cours, deviennent de ce fait d'excellents outils pédagogiques.

On peut imaginer les mêmes types d'usage à visée éducative en dehors du cadre scolaire, dans les structures d'accueil ou de loisirs des jeunes.

A l'Ireps Pays de la Loire, nous avons intégré ces outils dans certaines de nos actions de prévention et d'éducation pour la santé : profil Facebook, création et utilisation de QR codes...

Des actions de soutien pour les parents

Pour les parents, les actions d'information et de sensibilisation classiques (conférences, débats, portes ouvertes...) ont quelquefois du mal à toucher le plus grand nombre et ce sont souvent les mêmes. En complément, ils est possible d'organiser des actions dans les moments et les lieux fréquentés par les parents : portes ouvertes, rencontres professeurs/parents.

Dans un lieu de passage, la présence de quelques ordinateurs peut intéresser des parents pendant les temps d'attente par exemple. Là ils questionnent les professionnels qui sont présents pour accompagner la réflexion, et s'interrogent sur leurs pratiques éducatives.

Les jeunes utilisateurs peuvent d'ailleurs trouver dans ces moments des occasions de montrer leurs pratiques et de les expliquer.

De même, certaines structures jeunesse peuvent-elles tout particulièrement inviter les familles lorsqu'elles organisent des rencontres de jeux vidéos avec les jeunes et ainsi faire découvrir des aspects créatifs ou coopératifs souvent méconnus des parents.